Celui qui hantait les ténèbres – une nouvelle terrifiante de Howard Phillips Lovecraft

Publié par

Publiée en 1935, Celui qui hantait les ténèbres est une nouvelle horrifique policière de Howard Phillips Lovecraft qui retrace le journal personnel d’un écrivain du nom de Robert Blake. Artiste et écrivain de l’occulte qui cherchera à en découvrir toujours davantage sur la mystérieuse église et le sombre clocher qui l’intrigue et le rend fou petit à petit…
Des découvertes étranges et lugubres, une atmosphère sinistre, des visions sur une infinité de mondes glacials, la possibilité d’une possession démoniaque sont autant de faits à étudier et à analyser d’après les notes de Robert Blake.

« Il n’y avait que très peu de monde à cet endroit, néanmoins Blake aperçut un policier à l’extrémité nord de la place et vint à sa rencontre afin de lui poser quelques questions au sujet de l’église. L’homme, un grand Irlandais en bonne santé, fit le signe de la croix et chuchota que les gens ne parlaient jamais de ce bâtiment. Lorsque Blake insista, il avoua rapidement que les prêtres italiens mettaient les habitants en garde contre cette construction, jurant qu’un mal monstrueux y avait vécu jadis y laissant une marque indélébile. Lui-même avait déjà entendu les sombres murmures de son père qui lui rappelaient certaines rumeurs de son enfance au sujet de ce lieu hanté. »
Howard Phillips Lovecraft, Celui qui hantait les ténèbres, 1935.

Présenté comme un long article journaliste, cette nouvelle donne plusieurs informations en tant que témoignages et rapports divers traités de manière objective afin de laisser libre choix au lecteur de trouver la vérité. Malgré le fait que l’auteur insiste sur les phénomènes inexpliqués, H. P. Lovecraft aime écrire d’une manière scientifique et journalistique et cela transparaît particulièrement dans Celui qui hantait les ténèbres.

Nous vous laissons à présent découvrir The Haunter of the Dark (Celui qui hantait les ténèbres, 1935) du troisième cycle de son oeuvre, Le Mythe de Cthulhu (1927-1935), l’une des nouvelles les plus horrifiques de H. P. Lovecraft qui vous plongera dans l’effroi, le lugubre et l’angoisse d’un monde débordant d’énigmes indicibles. Un vide intersidéral qui risque de transformer vos certitudes en questionnements profonds sur la réalité de l’univers et de la condition humaine…

La nouvelle de H. P. Lovecraft traduite en téléchargement gratuit :
CELUI QUI HANTAIT LES TENEBRES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s